Aperçu

AML 30000® pour Anti-Money Laundering (indice 30000) est la norme internationale de certification dédiée à la lutte contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et la prolifération (LBA/FT).

AML 30000® est construite sur les modèles de normalisation et les schémas de certification consacrés par la réglementation internationale de certification des systèmes de management. La norme est délivrée par un organisme de certification, tierce partie, dûment habilité.

Les cahiers des charges du standard AML 30000® décrivent (a) l’ensemble des mesures que les institutions financières (IF) et certaines entreprises et professions non financières (EPNFs), devraient prendre dans le domaine LBA/FT et (b) Les méthodes employées en vue de la certification, dans la vérification et l’appréciation du niveau de conformité technique et d’effectivité des dispositifs LBA/FT mis en place par lesdites institutions, entreprises et professions et l’attribution des notations y relatives.

Ces devoirs sont sommairement, les suivants :

  1. Évaluation des risques et application d’une approche basée sur les risques ;
  2. Devoir de vigilance, relatif à la clientèle ;
  3. Conservation des documents ;
  4. Personnes politiquement exposées
  5. Relations de Correspondant bancaire ;
  6. Services de transfert de fonds ou de valeurs ;
  7. Nouvelles technologies ;
  8. Tiers et apporteurs d’affaires;
  9. Contrôles internes et succursales et filiales à l’étranger ;
  10. Pays présentant un risque plus élevé ;
  11. Déclaration des opérations suspectes et non-divulgation.
  12. Gouvernance interne
  13. Dispositif interne de lutte contre la corruption
  14. Renforcement des capacités
  15. Qualité des solutions informatiques

Les cahiers des charges sont construits de manière cohérente avec les normes, règles et autres instruments produits par les instances internationales actives dans le domaine et les meilleures pratiques afin de conforter les principes de neutralité et d’universalité de la certification et de s’assurer d’un niveau optimal de conformité et d’effectivité des dispositifs mis en place par les IF et les EPNFs.